Faire du sport, d’accord. Mais lequel?

La fin de l’été est là et donc le moment des bonnes résolutions de la rentrée a sonné. Après les excès estivaux, il faut reprendre le sport, mais lequel ? Et si votre choix se basait sur deux critères primordiaux : le plaisir que vous aurez à le pratiquer, et sa compatibilité avec votre travail.

En effet, notre travail nous oblige à garder la même posture durant de longues heures et sollicite souvent les mêmes muscles. Et si en plus on ne fait pas attention à bien se tenir, ou à faire les bons gestes de manutention, les douleurs articulaires vont forcément apparaître ! Comme lorsqu’on se tient trop voûté derrière son bureau, ou que l’on porte des charges lourdes d’un seul bras ou en se penchant en avant (au lieu de plier les genoux).

Pour limiter les dégâts, l’idéal est de pratiquer un sport qui ira à l’encontre de ce que vous faites le reste du temps (et bien sûr d’adopter les bonnes postures au travail!!). Pour cela il faudra que les articulations et muscles les plus sollicités au travail soient épargnés au maximum dans la pratique de votre sport.

 

  • Vous travaillez constamment debout :

Vous piétinez toute la journée, sans pouvoir vous asseoir, cela fatigue votre dos et vos jambes. Il serait alors intéressant de prévenir les problèmes de circulation sanguine par le port de bas de contention la journée et la pratique de 10 minutes de marche active après le travail (pour stimuler la voûte plantaire et activer le retour veineux). Et de soulager les contraintes subit par les muscles du dos par un sport.

Sports conseillés : le vélo, la natation, l’aquagym, l’aquabike, l’aquafitness, l’aquazumba, tout autre sport dans l’eau, le Pilate…

 

  • Vous restez assis toute la journée :

Que vous soyez assis derrière un bureau, le volant de votre voiture ou une machine, cela revient au même, vous ne bougez pas suffisamment et vous avez tendance à contracter les muscles du dos, des bras et des jambes.

Sports conseillés : tous ceux qui vous feront bouger ! La course à pied, la marche nordique, le vélo, la natation, la danse, le football, le volley, le basket…

Et si vous avez un travail qui vous confine à l’intérieur, pensez au sport de plein air.

 

  • Vous effectuez les mêmes gestes pendant des heures :

C’est le cas des personnes qui travaillent à la chaîne, les gestes répétitifs soumettent certains muscles à rude épreuve. Ce qui peut les fatiguer, voire entraîner l’apparition de tendinite. Il faut donc choisir un sport qui sollicite des muscles différents de ceux utilisés dans votre travail.

Vous sollicitez beaucoup les poignets et les bras, préférez un sport qui fait travailler les jambes. Vélo, course à pied, vélo elliptique, roller, football…

Vous sollicitez plutôt les jambes, optez pour la natation, l’aquagym…

Vous effectuez un travail qui demande de la force. Evitez les sports trop intensifs pour les muscles des épaules (oublier le tennis, badminton, handball…). Privilégier des sports qui étirent, renforcent et maintiennent la souplesse articulaire de façon globale -> comme le yoga, le pilate, le stretching, le tai-chi, etc., par exemple.

Mais avant toute chose, ce qui sera le plus bénéfique c’est la régularité. Rien ne sert de pratiquer une fois de temps en temps. C’est la fréquence qui sera bénéfique à votre corps, via l’endurance On conseille de pratiquer un sport au moins une fois par semaine.

Et n’oubliez pas, optez pour un sport qui vous fait PLAISIR, et pas celui que votre copine ou voisine vous a conseillé.

Ne surestimer pas non plus vos capacités, et ne faites pas plus fort pour gagner du temps. Car votre corps va percevoir ceci comme une agression et se mettra donc en mode défensif (= contraction musculaire). Et ces quelques minutes d’exercice auront des conséquences sur vos muscles qui mettront plusieurs jours voire semaines à s’estomper !! Comme dit le dicton « Rome ne s’est pas fait en un jour », donc soyez progressif dans l’intensité de vos exercices.

Enfin parler en avec votre médecin, afin de vérifier que votre choix soit bien adapté à votre environnement (travail, antécédents médicaux, mode de vie…).

 

Voilà, maintenant c’est à vous de jouer, enfin de choisir !

Pour vous donner des idées, n’hésitez pas à vous rendre dans les maisons de quartier, les forums des associations en septembre, vous y découvrirez multitudes de sports auxquels vous n’aviez pas pensé.

Nota bene : Pensez également à aménager votre poste de travail, afin d’avoir les bonnes postures et de limiter l’apparition de douleurs articulaires. Mieux vaut prévenir que guérir, comme on dit.